Edito du mois - Emotion et raison - les piliers du management

laude brunoLa plupart des prises de décisions s’appuie sur des arguments logiques et rationnels. Pourtant cette logique revêt des interprétations différentes suivant les positions et les sensibilités de chacun. Une décision ne sera pas perçue de la même manière suivant les impacts qu’elle génère et donc, n’a pas forcément la même logique pour les uns et pour les autres. Suivant les réactions, cela peut en résulter en un rejet. En réalité, ce n’est pas tant l’aspect rationnel qui peut poser problème mais plutôt l’impact émotionnel qu’elle suscite. Ce point n’est pas souvent mis en avant lors de la prise de décision alors que les premières réactions sont souvent d’ordre émotionnel. Il faudrait avant chaque décision importante anticiper les émotions que cela va susciter et pouvoir les adresser. En voulant ne pas perdre de temps et mettre en place rapidement ce qui a été décidé, nous arrivons en réalité à l’effet inverse où chaque décision va devoir être commenté, argumenté, clarifié car l’impact émotionnel aura été sous-estimé. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui où la quête de sens devient primordiale, notamment pour les jeunes générations. Le management aujourd’hui ne peut plus faire abstraction de cet aspect émotionnel sous peine de perdre en efficacité et en performance collective. C'est une des raisons pour laquelle le développement des compétences interpersonnelles ou "soft skills" deviennent aujourd'hui une priorité dans le management.

Bruno Laude, Ancien Président du Chapitre PMI France

Partenaires Nationaux Diamants

Partenaires Nationaux Rubis

Partenaires Nationaux Saphir

Partenaires Nationaux Emeraude