La technique Pomodoro et le télétravail, l’avez-vous essayée ?

bandeau 04

La technique Pomodoro a été créée par Francesco Cirillo dans les années 1980. Il s’agit d’une technique de gestion du temps où des cycles de temps concentration/pause se reproduisent. La technique est alignée avec la notion de durée d'attention, qui estime que le temps passé à se concentrer sur une tâche avant de se laisser distraire varie entre 10-20 minutes.

Il y a deux ans, quand je me suis retrouvée à faire du télétravail à 100%, la gestion du temps a été un de mes plus grands défis. Il est très facile de se laisser distraire et, pour compenser ce temps “perdu”, je me suis retrouvée à travailler jusqu’à tard le soir… Je me suis alors rappelée de cette technique que j’avais utilisée lors de mes années d’études.

De fait, je me suis imposée la règle de ne plus compter les heures travaillées selon une plage horaire (de 9h à 18h, par exemple), mais selon le nombre de “pomodoros” à effectuer chaque journée.

Mais qu’est-ce qu’un pomodoro ? Voici les étapes, très simples, pour adopter cette technique :

  1. Décidez de la tâche à accomplir
  2. Réglez la minuterie pomodoro[1] (traditionnellement sur 25 minutes)
  3. Travaillez sur la tâche
  4. Arrêtez le travail lorsque la minuterie sonne
  5. Faites une courte pause (5 minutes), Important : détachez-vous (au moins mentalement) de la tâche, aérez votre esprit, puis passez à l'étape 2
  6. Après quatre pomodoros, faites une pause plus longue (15 à 30 minutes), puis revenez à l'étape 1

Ainsi, si j’ai une journée de 7h de travail, je sais que j’ai besoin de faire 14 “pomodoros” dans ma journée. Je sais aussi comment m’organiser : si je me distrais et que ma pause est trop longue, j’aurai certainement besoin d’apporter du travail “à la maison”.

Selon moi, la technique permet de se donner des défis (finir une tâche en 25 min), mais aussi de s’habituer à diviser les tâches en sous-parties, plus faciles à gérer.

La cerise sur le gâteau : pratiquer cette technique en situation de télétravail permet d’utiliser les pauses prévues pour accomplir des petites tâches du quotidien. Par exemple, je profite pour mettre le linge à laver, débarrasser le lave-vaisselle… En fin de journée, pas de trajet à faire, pas de petites tâches du quotidien non plus !

 Camila, pour l'équipe MarCom

[1] L’important c’est de mesurer le temps. Avec un minuteur (comme celui utilisé par Francesco, qui avait la forme d’une tomate - “pomodoro” en italien), ou avec une application sur votre téléphone, vous verrez qu’il y en a en abondance, faites une recherche par mot-clé “pomodoro”.

Diamants

Rubis

Saphir

Emeraude