SAFe ou Disciplined Agile ? C’est la question de l’année.

En effet, on m’a plusieurs fois posé cette question.

Mais comment les comparer ? Si je devais prendre une image qui parlerait à ma fille de 16 ans, je dirais que SAFe, c’est comme le Mac Do, et Disciplined Agile c’est comme mon livre de cuisine préféré.

Pour SAFe et MacDo

  • Tout le monde le connait
    • Tout le monde (ou presque) est déjà allé dans un Mac Do. Il y en a quasiment dans tous les pays. Le Big Mac est même un indice du coût de la vie (l’indice BigMac)
    • SAFe est le modèle d’Agilité à l’échelle le plus connu.
  • Il n’y a pas beaucoup de choix, c’est très prescriptif :
    • Chez Mac Do, dans les choix de burger, il n’y a qu’un seul poisson présenté de 3 façons différentes.
    • Chez SAFe, les équipes ne peuvent mettre en pratiques que 2 modèles d’organisation : du Scrum ou du Kanban.
  • C’est le même goût pour tout le monde
    • Chez MacDo, le big Mac aura le même goût à Lille qu’à Marseille.
    • Chez SAFe, les équipes auront le même modèle, qu’elles travaillent en R&D, dans la banque, dans la mécanique, dans l’informatique
  • Tout a été pensé pour toi
    • Chez MacDo, les menus sont déjà conçus pour toi : burger + frites + boisson.
    • Chez SAFe, on applique « SAFe from the book », même si l’amélioration continue a été prévue, elle n’est que très très rarement mise en pratique.
  • Certains pensent que c’est très bien.
    • MacDo tous les jours ? Demandez au réalisateur de « Super Size Me ».
    • On peut utiliser le modèle SAFe sans être Agile.
  • On a tout prévu pour que vous ne soyez pas embêté par ce qui vous gêne d’habitude.
    • Chez MacDo, les enfants ont leur aire de jeux, pour qu’ils puissent se défouler.
    • Chez SAFe, les fonctions supports sont déplacées dans « Shared services »

Pour Disciplined Agile et mon livre de cuisine

  • On commence par analyser ce qu’on a dans les placards.
    • Dans mon livre de cuisine, j’ai un index en fonction des ingrédients que j’ai.
    • Avec Disciplined Agile, le contexte compte (taille de l’équipe, distribution géographique, domaine, complexité technique, conformité…).
  • On choisit son cycle.
    • Dans mon livre de cuisine, on me propose des recettes longues ou rapides.
    • Avec Disciplined Agile, 6 cycles sont proposés pour démarrer.
  • Les attentes sont prises en comptes
    • Dans mon livre de cuisine, il est indiqué le nombre de calories du plat.
    • Avec Disciplined Agile, on va choisir dans les 4 phases (initiation, construction, transition, continu), les thèmes qui vont être adressés en priorité.
  • On a le choix
    • Dans mon livre de cuisine, on me propose des variantes en fonction de mes goûts et allergies.
    • Avec Disciplined Agile, pour chaque thème, plusieurs outils sont proposés, avec des conseils en fonction du contexte.
  • Il y a de l’amélioration continue
    • Mon livre de cuisine est réédité, et les recettes sont améliorées avec l’apparition de nouveaux ingrédients.
    • L’Amélioration continue est la colonne vertébrale de Disciplined Agile (Guided Continuous Improvement).

En conclusion :

  • Au délà de cette petite comparaison, il est très important d’avoir un œil critique sur l’application d’un framework (SAFe, Less, Scrum, Kanban, …) « from the book » car l’agilité induit l’amélioration continue… et donc potentiellement, de ne plus faire « from the book ».
  • On peut utiliser Disciplined Agile quand on veut mettre un peu de piquant dans son SAFe. Je continue à aller au MacDo, c’est pratique… mais ma fille de 16 ans préfère quand je fais un nouveau plat…
  • SAFe et Discipliend Agile sont des marques déposées.

Jean-Yves Klein,
Coach Agile, Certifié PMP, SAFe SA et Disciplined Agile Lean Scrum Master.

Diamants

Rubis

Saphir

Emeraude